Puces

puces bordeauxLes puces

De l’ordre des siphonaptères, les puces sont des insectes à cycle complet de métamorphose.

Les pattes postérieures des puces sont très développées ce qui leur permet de sauter de 30 à 40 cm de haut pour atteindre sa proie.

Les espèces les plus connues sont :

  • la puce de l’Homme
  • la puce du chien
  • la puce du chat
  • la puce des rongeurs
  • la puce des oiseaux
  • la puce de la taupe
  • la puce du hérisson
  • la puce du lapin

Les larves de puces se nourrissent de détritus et les adultes du sang d’animaux à sang chaud (ou du sang des Hommes).

Les puces mordent leurs victimes, elles ne piquent pas.

L’adulte possède:

  • des plaques dentées très tenaces qui lui permettent de s’accrocher efficacement aux poils
  • un corps plat qui lui facilite les déplacements dans le pelage de ses hôtes
  • un exosquelette très dur

Ces caractéristiques le protègent efficacement des dangers liés aux grattements.

Une puce peut attendre sa proie durant plusieurs mois, il n’est pas rare de se faire mordre en regagnant une résidence secondaire inoccupée depuis longtemps et où l’adulte est en diapause. Si les adultes ont succombé au manque de nourriture, une nymphe peut rester en diapause durant un temps extrêmement long, jusqu’au moment où des signaux extérieurs lui signaleront la présence d’animaux à sang chaud.

L’habitat de prédilection des puces

  • votre habitation,
  • les couloirs et les caves,
  • les collectivités,
  • les sites de stockage,
  • les lieux publics…

Les puces apprécient plus particulièrement les fentes des parquets, les literies, les tapis, les moquettes et les tentures murales.

Les infestations se font par les vêtements, les colis ou par l’intermédiaire d’un animal. La puce du chat est à la base de la plupart des infestations actuelles.

Le cycle des puces

Les puces vivent plus d’un an, et passent très peu de temps :

  • à l’état d’œuf : durée de vie de 3 jours
  • à l’état de larve : durée de vie de 30 jours
  • à l’état de nymphe : durée de vie de 9 jours

Les œufs sont positionnés dans n’importe quel milieu tranquille et poussiéreux qui se révèlent suffisant du fait des besoins alimentaires restreints des futures larves qui y vivent et y nymphosent aisément (entre les plinthes du parquet par exemple).

Les nuisances

Les puces polluent les denrées par leurs excréments et déjections, et rejettent du sang par l’anus.

Leurs morsures peuvent provoquer inflammations et boutons chez des sujets sensibles et transmettre des vers parasites.

Le traitement

Après l’inspection des lieux, nous détecterons l’espèce présente à votre domicile et nous vous conseillerons sur le mode de lutte à adopter :

  • pulvérisation
  • fumigation