Blattes ou Cafards

Blattes Bordeaux

Les blattes

Les termes cafard, blatte et cancrelat sont synonymes. De l’ordre des dictyoptères, ce sont des insectes à cycle incomplet de métamorphose dont on connaît plus de 3500 espèces.

Les espèces les plus courantes de blattes en France sont :

  • la blatte germanique, de couleur brun jaune à orange, elle a une taille de 15 à 20mm à l’âge adulte.
  • la blatte orientale, de couleur foncée, brun rouge à noir, elle présente une taille de 20 à 30mm à l’âge adulte.
  • la blatte américaine, de couleur très foncée, elle peut mesure jusqu’à 4cm à l’âge adulte et ses ailes recouvrent largement son corps.
  • la blatte australienne, mesure 40mm. Elle ne fréquente que la terre, les serres et les jardineries.

Ce sont des insectes à cycle incomplet de métamorphose. La fécondation de la femelle se fait par les voies génitales où le mâle injecte un liquide spermatique. La blatte pond des œufs groupés dans des sacs appelés oothèques contenant de 10 à 40 œufs selon les espèces. Les larves subiront 7 à 10 mues avant d’atteindre l’âge adulte.

Les blattes vivent la nuit. Mais en cas d’infestations graves vous pourrez en repérer dans la journée.

Omnivores, les blattes et les cafards, acceptent toute la nourriture qu’elles peuvent trouver sur leurs passages.

Une femelle en danger, éjecte l’oothèque qu’elle porte, d’où cette légende qui prétend que, lorsqu’on écrase une blatte, elle donne naissance à des petits.

On retrouve les blattes :

  • dans nos WC et salles de bains,
  • sous les éviers et les baignoires,
  • dans nos conduits de Vide-Ordures, aérations, chauffage…
  • dans nos placards,
  • dans les moteurs de nos appareils électroménagers,
  • sous les chauffe-eau.

Les nuisances

Les blattes souillent notre nourriture avec leurs excréments et véhiculent des germes pathogènes telles que la gastro-entérite.

Comme tout insecte, une blatte procède régulièrement à sa toilette. Son exosquelette n’est pas en soi un milieu favorable au développement de germes. Les blattes ne devraient pas présenter un danger immédiat. Mais, comme elles visitent notre habitat et proviennent d’endroits riches en germes incorporés à des résidus et poussières qui agrippent à ses poils, les blattes peuvent nous communiquer divers germes pathogènes.

Aussi, les blattes régurgitent et réingérent plusieurs fois la nourriture avant de l’avaler, à l’endroit même où elles se sont nourries c’est à dire directement sur nos aliments. Les blattes sont donc susceptibles de nous communiquer leurs endogermes.

Le traitement contre les blattes

Après l’inspection des lieux, nous détecterons l’espèce présente à votre domicile et nous vous conseillerons sur le mode de lutte à adopter:

  • gel alimentaire (micro-gouttes déposées à des endroits discrets de la pièce qui permettent de détruire rapidement la colonie)
  • pulvérisation
  • fumigation

Traitement contre les BLATTESBlatte sur cable BordeauxBlattes évier

 

Vous habitez Bordeaux Métropole, la Rive droite ou Libourne ?

N’hésitez pas à nous contacter au 05 56 32 68 03.